Équipe de travail

Monique Côté | Directrice générale

Pour une société juste et équitable

Comment me présenter sans parler de mes racines? Issue d’une famille de sept enfants, qui offrait à des enfants en détresse une famille d’accueil et qui, au surplus, gardait ceux des voisins. Très jeune,  j’ai été mise en contact avec l’entraide, le soutien mutuel, l’ouverture à l’autre, dans une ambiance familiale empreinte de générosité, de simplicité et de chaleur humaine. Ces valeurs m’ont bâtie, m’ont guidée tout au long de ma vie. Elles m’ont amenée à choisir, il y a déjà plus de 30 ans, le merveilleux monde communautaire pour terrain de jeu. Terrain de jeu, car pour moi c’est un plaisir de travailler auprès, avec et pour des organisations, des citoyens, des communautés, peu importe leur bagage de vie, pour l’amélioration de leur qualité de vie. Ainsi, j’ai œuvré pendant 16 ans dans des organismes communautaires, que ce soit bénévolement ou comme employée, surtout en sécurité alimentaire. J’ai eu le grand plaisir de coordonner, durant six autres années, une démarche visant la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. J’ai eu, par la suite, la chance de diriger  le Réseau québécois de revitalisation intégrée. Tout ce cheminement m’a menée à la direction du RQDS aujourd’hui.

Ce sont la justice sociale et l’équité qui me guident. C’est la personne humaine qui m’inspire, dans toute sa grandeur et sa richesse, comme dans toute sa vulnérabilité et ses limites. Et cette personne constitue l’élément essentiel de la société, quelle qu’elle soit. Tout le monde ne naît pas égal, que ce soit au plan des facultés innées ou des capacités à les développer; que ce soit au plan des environnements qui peuvent être plus ou moins favorables. Cependant, tout le monde a le droit de vivre dans les meilleures conditions possibles. Tout le monde doit avoir la possibilité de s’exprimer, d’être entendu, de participer, de contribuer à la co-construction d’une société juste et équitable. Peu importe le statut et le lieu qu’occupe une personne dans sa vie personnelle ou professionnelle, elle possède des connaissances, des expériences, des compétences à partager. Et c’est avec ce partage multiple, c’est tous ensemble que les communautés peuvent se développer et s’enrichir. Je crois en l’humanité. Tout part de là, et je veux le partager.

À l’image d’un jardin collectif, où chaque plant a une place et ce qu’il faut pour croître, tout le monde a droit à sa place au soleil.

Travaillons ensemble à construire cette société juste et équitable.

Hélène Guillemette | Directrice générale

(en devenir)

Passionnée par les gens et par l’équité, je me situe professionnellement à la jonction entre l’anthropologie, les communications et la politique. Mon chemin professionnel s’est tracé tout naturellement, sillonnant les organisations porteuses de valeurs à l’échelle humaine et audacieusement tournées vers la résolution de problèmes complexes de société. Entre le secteur communautaire, le secteur public et le secteur privé, j’ai eu le privilège de faire des expériences riches de grandes causes.

Je suis détentrice d’un diplôme d’études collégiales en communication, d’un baccalauréat avec majeure en anthropologie et mineure en philosophie et j’ai complété une scolarité de maîtrise en anthropologie en m’intéressant aux processus de management.

J’ai donc consacré une grande partie de ma vie au développement communautaire dans différentes thématiques, nommément la jeunesse, l’éducation, la condition féminine et la santé des hommes, l’organisation des services de prévention en santé et services sociaux ainsi que la francophonie canadienne. Également intéressée par le développement organisationnel, je suis outillée d’une expérience en gouvernance, en planification stratégique, en concertation de groupes d’intérêt, en gestion des opérations et également en communication visant un impact social. Enfin, mes implications politiques ont ajouté à mon parcours une connaissance des relations d’influence nécessaires à toute démarche sociale, que ce soit aux plans local, régional ou national.

Née à Matagami, j’ai grandi en Abitibi-Témiscamingue et j’ai passé l’essentiel de ma vie d’adulte à Québec tout en travaillant dans plusieurs régions ainsi que dans des organisations nationales. De retour au Québec après avoir vécu en Alberta de 2015 à 2021, je suis désormais habitée par la volonté de contribuer au développement durable et à l’avenir de la société québécoise.

Caroline Houle | Responsable à la vie associative

Originaire de la Côte-Nord, j’ai migré vers la ville de Québec afin de réaliser des études de 1er et 2ièmecycle en anthropologie sociale et culturelle. Au retour d’un voyage au Népal et en Inde, j’ai choisi de m’engager auprès du mouvement  altermondialiste étudiant. Déjà entourée d’acteurs sociaux collectifs, mes premières expériences de travail ont été auprès des organismes communautaires autonomes de la région 03.  Puis, j’ai intégré l’équipe interdisciplinaire en prévention et promotion de la santé psychosociale à la Direction de la Santé publique de Chaudière-Appalaches. Enfin, j’ai accompagné, à titre de coordonnatrice, une démarche locale (MRC) en développement sociale (politique MADA-Famille). Forte de ces expériences, je suis ravie de me joindre au RQDS et enthousiaste à l’idée de découvrir la belle diversité des humains et les couleurs régionales des démarches.

 

 

David Tardif | Responsable des communications

C’est avec plaisir que je me joins à l’équipe du RQDS à titre de responsable des communications. Arrivé au plus fort de la première vague, mes tâches et responsabilités ont évolué et augmenté au fil du temps. Mon parcours académique, que ce soit mon baccalauréat de l’Université Laval en communication publique profil relations publiques, ou ma formation en gestion d’évènement, seront des atouts majeurs pour la réalisation de mes mandats.

Mon cheminement a longtemps été dans le milieu communautaire et culturel. Chacun de mes projets a toujours eu en commun le bien-être de la communauté, que ce soit par l’amélioration de la qualité de vie des gens ou par un baume à l’âme par les arts. Des valeurs qui sont tout autant présentes dans le développement social. Ma perspective plus extérieure est un avantage pour être en mesure de regarder les dossiers avec un angle nouveau. J’ai l’intention d’apporter ma créativité et ma fibre artistique pour faire la promotion des bienfaits du développement social, des réalisations du RQDS et de ses membres. Ma spécialisation en relations publiques me permettra d’apporter les conseils nécessaires pour développer la reconnaissance du développement social, du RQDS, de tous ses membres et partenaires.

Au plaisir de travailler tous ensemble dans un objectif commun!

 

Gédéon Verreault | Coordonnateur du projet de politique nationale de développement social

Je travaille depuis une quinzaine d’année en développement social, développement territorial et développement des communautés. J’ai développé une expérience très large des processus de gouvernance, de planification et d’évaluation collective dans les démarches d’action concertée. Je suis très heureux de pouvoir contribuer au projet de politique nationale en développement social porté par le RQDS à titre de coordonnateur.

Je suis titulaire d’une maîtrise en Études et interventions régionales de l’Université du Québec à Chicoutimi. J’ai travaillé pendant 5 ans pour la coopérative Niska pour laquelle j’ai réalisé plusieurs accompagnements en développement social. J’ai également été assistant de recherche pour la Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire avec monsieur Denis Bourque. Cette expérience m’a permis d’étudier plusieurs démarches territoriales et d’analyser les changements majeurs des années 2014-2015. Au cours des deux dernières années, j’ai œuvré comme responsable de l’évaluation et de l’apprentissage à l’Initiative sherbrookoise de développement des communautés. Je travaille aussi, actuellement, comme agent de mobilisation des connaissances pour l’Observatoire estrien en développement social.